Témoignages

Agrandir le texte A | A+ | A+

Témoignage de Virginie, 29 ans, métier de la santé

Pourquoi j'ai commencé une thérapie ?
On a tous des chemins de vie différents, on a tous des façons différentes de gérer les événements. Cependant, parfois, il arrive que nous ne puissions plus gérer seul, et qu'une aide extérieure soit nécessaire pour avoir un point de vue objectif sur ce qui nous arrive et pouvoir se sortir d'une espèce de boule de noeuds que l'on ne parvient plus à démêler,


Pour moi, le choix de la thérapie a eu besoin de mûrir en moi de longs mois:je savais que ce travail ne serait pas facile, et je devais me sentir prête à affronter tout cela. Je savais pertinemment que cela serait, au final, bénéfique. Je voulais qu'on m'aide à gérer le quotidien en fonction de ce que je suis, avec les difficultés que j'ai. Je ne cherchais pas à oublier les événements désagréables, pénibles ou traumatisants, je voulais juste apprendre à bien vivre avec tout cela en moi, à cicatriser pour continuer à avancer SAINEMENT et SEREINEMENT.


Il est vrai que pour en arriver là, il faut passer par certains moments plus difficiles que d'autres, mais c'est tellement passionnant de se connaître mieux, de comprendre pourquoi on réagit de telle ou telle  manière, en fonction de nos "héritages" ! Et c'est tellement agréable au bout de quelques temps de constater les avancées du travail, les progrès que l'on fait chaque jour ! Bien sûr c'est un investissement, qu'il soit financier, en temps, en énergie, mais c'est un moyen de s'offrir une existence plus douce.


Pour cela, je crois nécessaire de prendre le temps de choisir la personne, le thérapeute avec qui on se sent bien, en confiance. Le travail se fait à deux, il faut accepter de se laisser guider par moments. Il faut aussi accepter de ne pas avoir toutes les réponses à nos interrogations,   être prêt à prendre le temps de défaire ce que notre psychisme  mis des années à construire.


L'image que j'utilise souvent pour parler de ma démarche, c'est que ma vie était un mur. Je ne pouvais plus m'appuyer sur ce mur, il devenait trop bancal, et pourtant je devais continuer à monter les pierres les unes sur les autres, les emboîter les unes dans les autres : en travaillant avec ma thérapeute, je voulais nettoyer en profondeur les pierres malsaines de ce mur pour continuer à construire sur quelque chose de sain, de solide, de durable. Voilà ce que l'on est parvenu à faire, continuer à construire ce mur avec les pierres que j'ai choisies.


Un peu plus d'un an après le début de ce "travail d'équipe", je me sens MOI, je me sens plus sûre de moi, mes angoisses ont disparu et je sais appréhender mes situations de stress de manière plus saine et plus rationnelle. J'ai beaucoup changé, et la personne que je suis devenue est bien plus forte que celle que j'étais. Je suis contente de travailler sur moi, d'apprendre à me connaitre, de comprendre les interactions qui se jouent chaque jour.

Commencer une thérapie, c'est choisir de s'offrir une vie meilleure à long terme, c'est un beau cadeau que nous nous faisons.


Témoignage de Nadège, 38 ans, venue consulter en raison d'une crise de couple

J’ai rencontré Lydie Salinas-Harel voilà maintenant presque 1 an.

J’ai longtemps hésité par manque d’informations ou par idées préconçues des analyses thérapeutiques.

Il se trouve que ma vie personnelle a connu le chaos.

J’ai donc essayé de gérer moi-même les choses, mais cela est impossible, Il arrive un moment où l’on est obligé de faire appel à un tiers.

Mon Médecin m’a donc communiqué les coordonnées de Lydie.

Avec Lydie pas de médicaments, mais une aide pour poser un nom sur la souffrance ressentie, et surtout pour expliquer pourquoi notre tête pense parfois différemment de notre corps.

Après bientôt 1 an de thérapie je me sens mieux, je me suis libérée de beaucoup de choses, et surtout ma vie reprends petit à petit son cours. Elle est différente mais plus agréable ; en tout cas elle me semble être plus essentielle.

Mon travail n’est pas fini, il y a des séances parfois plus douloureuses que d’autres car la thérapie nous demande d’aller chercher loin en nous, mais cela fait du bien et aide à avancer.

Je ne saurais trop conseiller aux personnes hésitantes de faire confiance à un professionnel.

Je vous recommande sans hésiter les services de Lydie Salinas-Harel.


Ici quelques témoignages de personnes ayant traversé des épreuves difficiles...


Par une série de rendez-vous ces mêmes personnes ont pu évoluer


me contacter


Lydie Salinas-Harel, psychologue à Rouen (76 - Seine-Maritime), propose des thérapies pour adulte, pour les couples, des thérapies familiales mais aussi des thérapies pour votre enfant ou adolescent. N'hésitez pas à prendre contact avec le psychologue Salinas. Elle répondra à vos questions et vous proposera un rendez-vous à son cabinet de Rouen. Que vous soyez en Seine Maritime, dans l'Eure (Vernon, Evreux) ou à Paris, le psychologue vous reçoit du lundi au samedi sur rendez-vous.